Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Dossiers culture
Médiathèque

Dossiers culture

Imprimer la page

Retour à la liste

Les ksour de Figuig une architecture unique

Pour une reconnaissance du patrimoine de Figuig

L'architecture  de Figuig, unique en son genre, a évolué en se caractérisant par sa fonctionnalité et son style architectural distinct qui combine la simplicité, la modestie et l'égalité avec une étonnante vision de fonctionnalité et de complémentarité entre le cadre bâtis; l'espace agricole et l'activité artisanales (Mahfoudi, 1998, pp.93-94).

L’Adobe est le matériau de base dans la construction à Figuig avec les pierres, les troncs des palmiers et les bases de palmes (kernafs). Tous ces matériaux sont disponibles localement en grandes quantités et s’ajoutent aux compétences traditionnelles en matière de construction. L'intégrité structurelle de la cité de Figuig a été traditionnellement assurée grâce à des opérations régulières de maintenance effectuées au moins une fois par an, en plus de celles effectuées quand c'est nécessaire et lorsqu’une occasion est célébrée dans la maison (mariage, pèlerinage).

Le rôle historique important de Figuig ainsi que sa persistance actuellement, ont été atteint surtout grâce aux pratiques d'ingénierie très avancées, dans les domaines de l'économie, de l'industrie, de l'eau et de l'agriculture, développées par ses habitants durant des siècles. Elles se caractérisent par une utilisation efficace des ressources naturelles limitées de la région pour répondre aux besoins des habitants, en prenant pleinement en considération le facteur humain, les traditions et les conditions environnementales sévères (Addarkaoui , 2000, pp.75-76).

Les  Ksour, héritage d’une longue tradition urbanistique et architecturale avec les matériaux et techniques locaux (briques de terre séchées, bois du palmier, chaux) et synthèse des apports culturels d’origines diverses, présentent actuellement les intérêts suivants :

• Patrimoine culturel de valeur scientifique remarquable pour l’histoire, l’archéologie et l’anthropologie.

• Entité importante du patrimoine architecturel.

• Témoin d’une adaptation ingénieuse à un milieu à forte aridité, fragile et à des ressources rares,

• Reflet de savoir-faire des populations oasiennes en matière d’habitat et de gestion de l’espace.

• Symbole d’une identité territoriale enracinée,

• Atout remarquable du développement local (Patrimoine).

Image(s) associée(s)