Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

Festival international de cinéma et mémoire commune de Nador : Célébration de «La mémoire des femmes de l’Afrique»

Daté du 11/07/2018 - Evènements

Le Festival international de cinéma et mémoire commune revient dans sa septième édition, du 6 au 12 octobre, avec comme thématique «La mémoire des femmes de l’Afrique». Ainsi, une sélection de longs métrages et documentaires, portant sur le sujet de cette édition, seront projetés pour le bonheur des cinéphiles de la ville de Nador. Des hommages seront rendus à des femmes et des hommes de la région qui ont honoré le Maroc par leur art.

Une attention particulière sera réservée au comédien international hollandais d’origine marocaine (de la région du Rif) Najib Amhali ainsi qu’aux mères d’artistes qui ont brillé par leur dévouement à leur art. Les organisateurs ont choisi la Hollande comme invité d’honneur de cette année, et ce, à travers la présence de ses hommes de culture, de ses cinéastes et de ses productions cinématographiques. C’est toujours dans le même concept et la volonté de mener un débat fructueux autour des valeurs partagées par les citoyens des deux rives de l’Océan, que le Centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix (CMCDP) continue de faire rayonner ce festival afin d’établir des relations d’échange et de dialogue entre les cinéastes de ces différents pays. D’où l’ampleur qu’a pris cet événement qui a fait du chemin, depuis sa création, grâce aux thématiques abordées chaque année et auxquelles participent de nombreux intellectuels et défenseurs des droits de l’Homme. C’est, d’ailleurs, l’objectif du festival, comme le souligne Abdesslam Bouteyeb, directeur exécutif du Prix international Mémoire pour la démocratie et la paix et directeur du festival. «Le Centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix est conscient de l’importance et de l’utilité du travail sur la mémoire pour renforcer la démocratie et la paix. Le Centre est convaincu que la consolidation des valeurs humaines, dans leur dimension universelle, contribue à atténuer l’impact des problématiques relatives à la mémoire collective et commune, d’où sa défense du principe de coexistence entre les peuples, les cultures et les individus, tout en prônant la réduction des écarts d’ordre religieux, linguistique et identitaire et en préconisant le règlement des différends par le recours au dialogue, à la communication et à l’interaction».

Toutefois, c’est dans un esprit de reconnaissance que le festival va célébrer des femmes qui ont été derrière l’épanouissement de leurs enfants, devenus de grands artistes, notamment les mères respectives de Benaissa Jirari et Jamila El Houni. Par ailleurs, les organisateurs estiment qu’il est de leur devoir de reconnaitre le travail ô combien important de tous ceux qui ont contribué à l’épanouissement de ce festival comme l’intellectuel Abdelhafid El Aissaoui, ainsi que l’artiste Farouk Aznabet.

Source : Le Matin

Autres actualités

Daté du - Evènements

Clôture de la 2ème édition du Salon Lettres du Maghreb
Voir le détail

Daté du - Evènements

Lettres du Maghreb : Débats fort enrichissants et une affluence significative du public
Voir le détail

Daté du - Evènements

Vernissage de l’exposition collective « l’Oriental marocain, les chemins du sacré »
Voir le détail